Noël? Il y a une application pour cela!

On peut le sentir dans l’air, le temps des Fêtes est bel et bien amorcé. Les nuits sont froides, éclairées seulement par la réflexion de la lune sur la neige. À l’intérieur, les bas de Noël sont suspendus au dessus de la cheminée, le sapin est décoré, et un petit garçon est assis près du feu… son téléphone intelligent à la main. Il n’est pas en train de parler à quelqu’un, ni même en train de texter; il est activement à la recherche d’idées-cadeaux pour Noël.

Le temps des Fêtes est en train de rapidement se transformer. Le marketing mobile devient une part intégrante de l’expérience consommateur, alors que les consommateurs utilisent de plus en plus leurs téléphones intelligents, pour de plus en plus de raisons, que ce soit pour localiser le magasin le plus près, comparer les prix, obtenir de l’information ou encore des coupons, accéder aux médias sociaux, etc.[1]

Il semble que le marketing mobile soit le plus merveilleux cadeau qu’un annonceur pouvait espérer. Avec plus de 70% des détenteurs de téléphones intelligents qui utilisent leurs téléphones en magasinant et près de la moitié qui recherchent de l’information sur un produit lorsqu’ils se trouvent en magasin[2], les annonceurs disposent d’un vecteur de communication direct d’une valeur inestimable pour communiquer leur message. Tout ça, alors que les consommateurs sont réceptifs! Cette année, on dit que 44% des recherches totales pour les cadeaux de dernière minute seront effectuées sur des appareils mobiles; c’est bien dire que le marketing mobile fait désormais partie de la tradition de Noël!

Toutefois, le secret n’est plus. De plus en plus d’annonceurs exploitent le potentiel du marketing mobile. Selon eMarketer, les dépenses en publicité mobile vont croitre de 47% pour atteindre les 1,8 milliards de dollars en 2012. En contrepartie, ce canal de communication devient contesté: pour tirer profit du marketing mobile et maximiser le potentiel du magasinage des Fêtes, il faut bien connaitre ses consommateurs et les tendances de son industrie, autrement Saint-Nicolas lui-même ne sera pas en mesure de vous aider à augmenter vos revenus.

Une façon de bénéficier du marketing mobile est de mettre ses efforts sur les médias sociaux, où seulement 36% des détaillants ont prévu allouer la majeure partie de leurs dépenses publicitaires des Fêtes, en 2011 (on parlait de 27% en 2010). Cette croissance n’est pas vraiment surprenante puisque 75% des consommateurs se fient désormais aux médias sociaux lorsqu’ils sont à la recherche de nouveaux produits.[3] Le moment constitue également une tendance intéressante: les détaillants qui sont des habitués des médias sociaux investissent généralement en prévision des Fêtes, laissant le magasinage des Fêtes de dernière minute aux consommateurs.

Avec toutes les opportunités créées par le marketing mobile, les médiums plus traditionnels sont souvent oubliés, bien que plusieurs d’entre eux demeurent pertinents. Rappelez-vous que votre approche doit accommoder les habitudes de vos clients. Prenons en exemple les coupons rabais. Les consommateurs sont toujours à la recherche des meilleures offres pour maximiser leur valeur d’achat. Ainsi, cette année, 55% d’entre eux prévoient utiliser des coupons lors de leurs achats. Une initiative aussi simple que d’offrir des coupons rabais instantanés sur les téléphones intelligents de vos clients alors qu’ils se trouvent tout près de votre magasin pourrait devenir un incitateur très convainquant.

La multitude d’options disponibles vient mettre en lumière l’importance de diversifier votre campagne marketing. Rappelez-vous bien qu’une stratégie qui inclut le mobile, la recherche, et le social permet de maximiser vos revenus durant la période des Fêtes. Sur ce, Joyeuses Fêtes!

Cet article a été co-écrit par Temujin Louie et Geneviève Couture.


[1] Deloitte’s 2011 Annual Holiday Survey

[2] Briabe Media, 2011

[3] IBM Report, 2011

Laisser un commentaire