Les recherches locales doivent s’appuyer sur des “moteurs à trouver”

AIDER LES CONSOMMATEURS À SAVOIR CE QUI EST OFFERT À PROXIMITÉ

Dans un article précédant, je discutais de la segmentation du marketing géolocalisé au Canada, argumentant qu’aujourd’hui, dans un monde numérique assez complexe, il est plus important que jamais d’aborder cette complexité en adoptant une vision à 360 degré qui combine les forces des médias numériques et traditionnels. Vos investissements marketing doivent s’ajuster en conséquence de vos segments cibles.

Dans notre étude nommée « De la création à l’évolution du marketing géolocalisé », lancée plus tôt cette semaine, nous renforçons le fait que les annonceurs doivent penser à rejoindre des consommateurs prêts à acheter non pas à l’aide de moteurs de recherche, mais à l’aide de moteurs à trouver grâce auxquels les consommateurs peuvent repérer les commerces des environs au moment où ils en ont besoin.

Pour citer ma collègue dans son récent article, « Si la publicité vise à obtenir d’avantage de visibilité et attirer de nouveaux prospects qualifiés, nous devons être conscients qu’il importe de comprendre les différents patterns de consommation des médias des marchés ciblés. »

En effet, le marché d’aujourd’hui permet aux consommateurs d’effectuer leurs recherches à l’aide des plateformes imprimée, en ligne ou mobile. Il faut toutefois retenir que la plateforme choisie par un consommateur est étroitement liée à l’endroit où il vit. C’est ce que doivent comprendre les annonceurs pour qu’on les trouve « ici et maintenant ».

 

> Chacune des 8 grandes catégories de consommateurs que l’on trouve dans les marchés cosmo (les 9 plus grands marchés urbains) du Canada a une bonne maitrise des technologies. Donc, 100 % des catégories de consommateurs des marchés urbains du Canada maitrisent les technologies. Étant donné qu’ils sont très à l’aise avec (et utilisent largement) les technologies, les plateformes numérique et mobile sont généralement les meilleurs moyens de rejoindre les consommateurs des marchés urbains.

> Certains consommateurs ont une bonne maitrise des technologies dans d’autres villes du Canada (marchés métro et centro). Toutefois, on trouve aussi dans ces marchés des catégories de consommateurs qui maitrisent modérément les technologies, voire pas du tout. Dans ces villes, les spécialistes du marketing doivent annoncer sur différentes plateformes pour maximiser leur public cible.

La géographie n’est pas le seul facteur clé pour déterminer comment rejoindre les consommateurs – l’âge est aussi extrêmement important. Ce qui signifie que, même si les consommateurs des grandes villes maitrisent mieux les technologies que ceux des zones rurales, de nombreux consommateurs des grands centres urbains continuent d’utiliser des annuaires imprimés pour prendre des décisions d’achat immédiat.

Mais ce qu’il faut retenir, c’est qu’au Canada, les marchés des babyboomers et des séniors (50 à 70 ans et plus) disposent d’un pouvoir d’achat élevé. Lorsque vous associez ce pouvoir d’achat à une forte intention d’acheter, ces catégories démographiques deviennent extrêmement intéressantes. Les annonceurs doivent donc se servir des plateformes que ces catégories démographiques utilisent.

Si les technologies mobiles sont le meilleur moyen de rejoindre les jeunes citadins technophiles, l’imprimé reste probablement la meilleure façon d’atteindre les consommateurs plus âgés – quel que soit l’endroit où ils vivent. Par conséquent, l’accès à une vaste gamme de plateformes est le moyen d’avoir une portée maximale auprès des consommateurs locaux. Et c’est l’avantage de GPJ.

Des annuaires imprimés aux annuaires en ligne et des portails d’achat aux sites et aux applications en ligne, les possibilités semblent infinies, mais une chose est sûre : le marketing deviendra plus contextuel, plus pertinent et visera à aider chaque consommateur à vivre une meilleure expérience sur le plan individuel.

Pour en apprendre davantage sur le marketing géolocalisé et pourquoi cela est important pour votre entreprise, téléchargez notre étude: DE LA CRÉATION À L’ÉVOLUTION DU MARKETING GÉOLOCALISÉ: Une étude approfondie du marché canadien.

Laisser un commentaire