Le social media optimization SMO une composante du référencement SEO

SMO social media optimizationAvant de prendre quelques jours de congés, j’avais publié une trilogie su le référencement local (Local SEO) qui a fait l’objet également d’une présentation publiée sur mon compte Slideshare.
Cette stratégie qui se décompose en trois volets se termine par une grosse activité SMO (pour social media optimization) soit donc l’optimisation sociale qui est le sujet du présent billet.

Mon article intitulé ‘Le SMO à la rescousse du SEO local – SOLOMO’ détaille l’apport de ce canal dans le local SEO. Mais, cette stratégie risque d’être complexe à mettre en place, principalement à cause du nombre d’intervenants : référenceurs, marketeurs, copywrighters, animateurs de communautés… et la liste s’allonge avec le nombre de langues à gérer, le nombre de plateformes et aussi les différentes fonctionnalités utilisées. Dans ce billet, nous allons faire justement le tour des réseaux qui présentent un potentiel réel pour le référencement SEO.

Avant de voir les plateformes et leurs apports en termes de référencement SEO, je voudrais signaler cette récente étude qui propulse le SMM (social media marketing) au-devant de la scène voir jusqu’à mettre ce canal sur le même pied d’estale que le référencement payant PPC ! L’étude de Webmarketing123 se fonde sur les réponses de 500 marketeurs US en B2B et B2C quant à leurs budgets alloués au SEO, PPC et SMM. Une image vaut mile mots, je vous livre donc le slideshow que j’ai monté :

Voir le diaporama complet des résultats de l’étude en image : Le SMM rattrape le PPC

Pour rappel, le SMM est le canal marketing qui tire avantage de l’optimisation sociale SMO comme je l’expliquais dans mon billet Stratégie sociale SMO et marketing de recherche SEM.  La différence entre le SMO et le SMM réside dans le fait que le premier ambitionne à positionner le site en tête de liste sur les moteurs alors que le second est orienté client et doit générer des prospects, engager la relation… Pour les meilleures pratiques du social marketing je vous renvoie à l’excellent workbook réalisé par Marketo et publié à cette adresse.

Revenons donc au SMO et aux plateformes les plus percutantes en termes de ROI pour le référencement naturel sur les moteurs de recherche.

Si le top 5 des médias sociaux est dicté par la pratique pour ainsi dire, et compte FacebookTwitterLinkedinGoogle plus et Youtube, il n’en reste pas moins que les autres choix ne sont pas évidents. Ces choix doivent être faits en tenant compte de ces trois caractéristiques :

  1. Possibilité d’obtenir des liens de confiance
  2. Capacité à créer une communauté qui puisse faire écho du contenu
  3. longévité de la plateforme pour capitaliser sur ce travail accompli

Il est évident que les liens en NOFOLLOW obtenus sur Facebook, Twitter et Linkedin ne font pas le poids devant ceux obtenus sur Google plus en DOFOLLOW. Ceux de Youtube, malgré qu’ils ne soient pas suivis, ont l’avantage d’associer un contenu  avec une vidéo contextuelle, un type de média que les moteurs de recherche adorent, et donc leur poids est supérieur.

Mais l’utilisation de ces trois plateformes que sont Facebook, Twitter et Linkedin a d’autres vertus pour l’acquisition de liens, comme l’a démontré récemment @danzarella dans son billet  « corrélation entre le partage social et de liens entrants ». En gros, Dan a réussi è établir une relation directe en analysant les données via la Mozscape API de SEOMOZ, entre le partage sur ces médias sociaux et l’acquisition de liens externes.

Corrélation entre les partages sur les médis sociaux et l’acquisition de liens externes

Le constat est un peu contre intuitif, puisque Linkedin présente le meilleur potentiel, tandis qu’il n’est pas réellement fait dans le but de partager et de plus n’apparait pas dans le top 50 des sites fréquentés en US, contrairement aux deux autres, comme révélé par Comscore dans sa publication du mois de juillet 2012.

Quant à la manière d’interagir sur ces plateformes et la cadence à laquelle il faut poster les mises à jour, je vous suggère de vous reporter à une infographie fort intéressante distribuée initialement sur le site thewholebraingroup.com et reprise sur mon compte Pinterest dont je vous suggère un aperçu :

Celle-ci suggère de produire un  blog post par semaine et de le partager sur Facebook, Twitter, Linkedin et Google plus. Plus loin, l’activité sur Youtube est décrite ainsi que celle sur Pinterest, le site miracle de 2012. Ce dernier a connu une croissance fulgurante, estimée à 145% depuis début Janvier 2012 et a établi un nouveau standard pour le partage de photos et images. Dans une autre infographie publiée sur SearchEngineJournal, on apprend  que  80% des pins sont en fait des repins, ce qui en fait mon réseau favori pour l’acquisition de liens.

Un autre site de réseautage très populaire pour l‘acquisition de liens n’est autre que Flickr, qui fête son 8ème anniversaire cette année et connaît un renouveau avec l’arrivée de Marisa Mayer chez Yahoo. La communauté s’est mobilisée pour réclamer l’attention de l’ancienne de Google, en publiant cette image qui depuis a beaucoup circulé sur la toile:

Dans un autre registre avec cette fois un site de curation de contenu, Scoop.it apparaît en tête de liste de mes sites référents sur Google Analytics et aussi dans les récents liens sur mon compte Google Webmaster tools. Il a réussi son lancement Béta et a été ouvert au public depuis le 3 Novembre 2011, depuis il n’arrête de faire de nouveaux adeptes. Cependant, celui-ci est fortement utilisé en France notamment et par la communauté francophone au Qubéc et je dirais inconnu au bataillon du côté anglophone et encore moins aux USA.

Nous pouvons comparer son traffic à celui de Pinterest, et Flickr :

Vous aurez remarqué au passage le changement d’interface de Google Trends qui en a profité également pour intégrer Google Insights for Search et le tout disponible sous la même adresse.

Ainis, en utilisant simulatnément les réseaux de l’heure que sont Scoop.it, Pinterest et Flickr, nous avons plein d’opportunités de construire des liens, en Nofollow certes, mais de manière durable et sûre.

Pour finir, je voudrais parler de mon coup de cœur que j’observe depuis un an tout en analysant sa croissance, en attendant le bon moment pour m’y aventurer, je veux parler de Tumblr. Au mois de Juillet il faisait son entrée dans le top 50 de Comscore évoqué ci-dessus, en ayant dépassé MySpace pour la première fois avec 26.9 millions de visiteurs uniques contre 26.8 millions pour MySpace (nous allons quand même suivre le comportement de la nouvelle version de Myspace).

Pour Tumblr, ce qui est valable aux USA l’est au Québec, contrairement à Stumbleupon que j’avais nommé dans un billet de 2011 comme champion des médias sociaux en apport de trafic aux USA. Digg semble ne pas intéresser les québécois, mais Reddit continue à fonctionner grâce à sa communauté très engagée.

Voici  un récapitulatif du nombre d’utilisateurs dans le monde de chacune de ces plateformes :

Pour Facebook, en date du 4 Octobre 2012, Mark Zuckerberg annonçait personnellement la nouvelle du passage du cap du milliard d’utilisateurs sur sa plateforme. Quant à Google+, c’est Vic Gundotraqui a annoncé la nouvelle du dépassement de 400 millions utilisateurs. Twitter en revanche n’a pas confirmé ou infirmé le nombre d’utilisateurs estimé par Semiocast à plus de 500 millions.

Ces chiffres viennent clore ma première participation au blog Mediative depuis la rentrée et vous donne RDV dans les prochains billets sur des thématiques qui nous occupent pour maximiser le rendement de l’investissement Web de nos clients, notamment le local et le mobile, qui avec le social forment cette tendance SOLOMO que je couvre depuis un an.

Commentaires /

  1. Aujourd’hui je viens de découvrir un outil intéressant pour justement découvrir quelles sont les plateformes les plus durables dans le temps en voyant comment elles font pour gagner de l’argent : http://rcs.seerinteractive.com/money/

  2. Toujours sur le même Trend Pinterest vient de dépasser Tumblr en terme de visiteurs uniques : http://flic.kr/p/djgEJE

Laisser un commentaire